Trois fois rien

Lecture théâtralisée (Durée 55 minutes)

A travers des mots d’auteurs et des situations simples, s’exprime le besoin de parler du quotidien, de l’ordinaire, du non spectaculaire. Comme une déclaration d’amour à la simplicité du journalier.

Cette petite forme est une réaction suite à un coup de foudre pour un texte. « Approche de quoi », tiré de l'Infraordinaire de Georges Pérec.
Elle n'est pas une réponse, ni un prolongement. Elle a seulement comme point de départ ces mots. Cette envie de parler du quotidien, de l'ordinaire, du non spectaculaire.

Cette proposition ne raconte pas non plus une histoire, elle passe par différentes situations.

Quant au choix des autres textes lus, il n'y a pas de profondes justifications concernant leur présence dans cette lecture. Seulement des intuitions provenant des deux lecteurs.

Cette forme traite sûrement de l'amour de la simplicité au quotidien.

De et Avec Virgnie Nieddu et Julien Meynier

Pour plus d'informations : Contactez-nous .

 

PROCHAINES DATES
les 1, 2 et 9 février au Théâtre de La Plume - Montpellier (34)